Concert à Paris - Bruckner Beethoven

Concert à Paris - Bruckner Beethoven
Date : 5 Avril 2009
Lieu : Paris (75 - Paris)

Concert à Paris - Bruckner BeethovenDimanche 22 mars 15 H30

Eglise Saint-Marcel

82, bd de l'Hopital 75013 PARIS

Métros : Place d'italie, Campo Formio

LES DIMANCHES MUSICAUX


Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris

Georges Pludermacher : Piano

Direction : Michael Cousteau

BEETHOVEN : CONCERTO N°4

BRUCKNER SYMPHONIE N°7

ENTREE LIBRE

LES PROCHAINS CONCERTS

Dimanche 29 mars 15 H 30 BEETHOVEN DVORAK

et 5 Avril MOZART BACH


Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris.


II est né d'un double désir : celui de permettre à un public peu familier des salles de concert d'écouter gratuitement de la musique symphonique, des oratorios et des extraits d'opéras dans de bonnes conditions dans des églises de la capitale et de faire se rencontrer autour de ce projet fédérateur des musiciens d'horizons divers, susceptibles de s'enrichir mutuellement. Depuis janvier 1996, plus de 50 concerts ont ainsi été proposés. Deux lieux ont été privilégiés : l'église Saint Médard, dans le cinquième arrondissement, puis, à partir de mai 1999, l'église Saint Marcel. L'excellente acoustique de cette église, la bonne visibilité qu'elle offre à l'ensemble du public et sa jauge importante permettent ainsi d'accueillir 700 personnes lors de chaque prestation de l'orchestre dans des conditions d'écoute optimales. Cette population forme un public attentif, chaleureux, d'âge et d'origine sociale très divers. Elle goûte ainsi, souvent pour la première fois, à la magie de l'orchestre symphonique et au contact direct avec les artistes, à cette musique qui, pour exister et vivre dans le coeur de chacun, doit être sans cesse réinterprétée, autrement que par le CD ou le DVD. Le rapport direct avec les chefs d'ceuvres de Mozart, Beethoven ou Tchaïkovski, complété par le souci des organisateurs d'ouvrir progressivement le répertoire à des auteurs un peu moins connus, le principe de la libre participation, qui laisse le public maître de l'aide financière qu'il veut apporter à l'organisation des concerts lors de la quête effectuée à l'entracte, le respect du cérémonial du concert, débarrassé des codes de représentations sociales laissant à la porte des salles de concert un public qui craint parfois d'y être mal accepté : voilà ce qui donne aux organisateurs et aux interprètes cette énergie et ce bonheur de créer l'événement, palpables à chacune des prestations de l'orchestre. Un lien tangible s'est ainsi créé avec ce public toujours plus nombreux et fidèle, qui a même contribué par ses dons à financer l'achat d'un piano de concert un clavecin et des timbales. Le second moteur de cette aventure réside dans le recrutement des musiciens, qu'il s'agisse des membres de l'orchestre ou des solistes invités.

Les premiers peuvent se diviser sommairement en trois catégories. Ce sont d'abord des grands amateurs, qui constituent la majorité des cordes ; étudiants, professeurs, médecins, avocats, journalistes mais aussi employés, fonctionnaires ou commerçants, ils partagent tous une véritable passion pour la musique. Les instrumentistes à vents sont quant à eux majoritairement des jeunes professionnels étudiants dans les Conservatoires Nationaux de Région d'Ile-de-france ou au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Un encadrement de qualité est également pourvu : certains postes, dans les cordes comme dans les vents, sont ainsi assurés par des membres des plus grands orchestres parisiens (artistes musiciens de l'Orchestre National de France, de l'orchestre de Paris er de Orchestre National de l'Opéra de Paris) qui forment une troisième catégorie de musiciens.

L'Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris invite chaque année de nombreux solistes à se produire en concerto à Paris ainsi Dana Ciocarlie, Nicolas Dautricourt, Sébastien van Kuijk, Michel et Pascal Moraguès, Bruno et Régis Pasquier, Suzanne Ramon, Cédric Tiberghien sont venus partager leur art avec l'orchestre. En 2009 ils se sont produit au coté de David Grimal dans le Concerto pour violon de Brahms, avec David Guerrier au studio 101de Radio-France, concert retransmis sur France-Musique dans l'émission d'alain Parîs et tout dernièrement avec Georges Pludermacher dans le 4 ème concerto de Beethoven en deuxième partie la symphonie N°7 de Bruckner reunissait les 84 musiciens de l'orchestre.

L'Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris a pour directeur musical Michael Cousteau, jeune chef français formé auprès de Jean-Sébastien Béreau, Julius Kalmar et Karl Osterreicher, de Myung - Whun Chung, Peter Eôtvôs, Eri Klas et Ton Koopman. Ancien assistant de Zoltan Pesko au Deutsche Oper am Rhein (Opéra de Düsseldorf), de Gary Bertini à l'Opéra de Paris et d'Emmanuel Krivine à l'Orchestre Français des Jeunes et à l'Orchestre National de Lyon. Michael Cousteau s'est notamment produit à la tête de la « Philarmonia di Rama » (Italie), du «Savarian State Orchestra » (Hongrie), des « Radio Kamer Orkest » et « Radio Symfonie Orkest »de la radio hollandaise et de « l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg ». En France, il a régulièrement dirigé « l'Orchestre National de Lyon », « l'Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon » et «I'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy. Lauréat du programme de l'association Cultures france intitulé « Un Chef, Un Orchestre » qui promeut la présence de quelques jeunes chefs français à la tête de formations symphoniques étrangères, il a dirigé dans ce cadre au Sultanat d'Oman le « Royal Oman Symphony Orchestra », en Biélorussie « l'Orchestre National de la Radio et de la Télévision Biélorusse » et « l'Orchestre Philharmonique National de Biélorussie », en Fédération de Russie le « Moscow Chamber Orchestra » et en Thaïlande le « Bangkok Symphony Orchestra ».

Amener à la musique classique un public nouveau dans le cadre de concerts gratuits dans des églises de la capitale. L'apporter dans des lieux d'où elle est trop souvent absente (prisons, hôpitaux, événements culturels décalés). Rappeler cornbien l'orchestre symphonique et Lyrique de Paris est une formation unique en France qui en fait un outil caméléon, capable de jouer Mozart ou Messian, mais aussi d'accompagner des chanteurs de rocks ; un des outils actuels. capable de parler la langue de notre temps en des lieux et des circonstances nouvelles qu'il nous appartient d'inventer. Et contribuer ainsi, au sein des participants à l'aventure, dont le public est parti intégrante, au renforcement de ce fameux «lien social » en voie de disparition. Voilà la vocation de l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris.


Extraits du répertoire symphonique de l'Orchestre

Mozart Symphonie N°25, 39, 40 et 41

Beethoven Symphonies 5, 6, 7 et 9

Mendelssohn Symphonie N° 3 (Ecossaise) N°4 (Italienne)

Dvorak Symphonie N°6, 8 et 9 (Nouveau Monde)

Schumman Symphonie N°4

Brahms Symphonie N°1 et N°4

Berlioz Symphonie Fantastique

Malher Symphonie N°1 (Titan)

Tchaikovski Symphonies N°4, 5 et 6, ouverture 1812

Bruckner Symphonie N°7...
Gratuit

Contacter le vendeur par Email

| Plus

> Publier une annonce dans cette catégorie

> Signaler cette annonce

Sujet :


Message : (facultatif)

Membre : bontemps
Depuis le : 16/03/2009

Vendu
Toquedechef